Sentiment 26 - Gemma Malley

Publié le par Alys-Read

http://www.livraddict.com/covers/71/71111/couv16830882.jpgrésumé

2065. Après une guerre qui a plongé le monde dans le chaos, le Guide Suprême a pris le commandement de la dernière Cité. Ce refuge, ceinturé d’une muraille fortifiée, est organisé en différentes castes : de A à D, des citoyens Admirables aux citoyens Déviants. Pour préserver l’harmonie, tous ont subi une lobotomie. C’est la garantie qu’ils n’agiront jamais contre le Système et respecteront les Sentiments, le livre qui régit leur moralité. Et surtout qu’ils ne s’aventureront pas hors de l’enceinte, chez les Damnés – ces odieuses créatures qui hantent la nuit de leurs cris inhumains… Evie, 16 ans, une B, travaille pour le gouvernement et étiquette d’une lettre, jour après jour, l’ensemble des habitants. Promise à Lucas, être froid et distant, parfait A et futur haut dirigeant, elle est en fait amoureuse de son frère Raffy, infréquentable D. Et quand le Système lui ordonne de bannir Raffy sur les terres des Damnés, elle refuse de s’exécuter. Elle trouve un soutien inattendu en la personne de Lucas. Auront-ils la force de s’opposer, ensemble, à la Cité ?



 

Editions Michel Lafon
Publié en 2012 ~ 317 pages

avis

Encore une magnifique découverte dystopie ! Comme beaucoup dans ce genre ce roman est un coup de cœur. J’ai énormément apprécie l’histoire, une cité contrôlé par un seul homme qui arrive à déboussolé la vie de milliers de personnes, en racontant des mensonges sur leurs santé mentale. Le début du roman est peu long, on rabâche sans cesse que le mal est en nous, qu’il faut le rejeter, ne plus penser, ne plus rêver. C’est un peu lourd même si j’ai trouvé que c’est assez utile pour ce mettre d’avantage dans la peau d’Evie. Les 100 premières pages dans la Cité m’ont beaucoup plut, comme tout les romans dystopie. J’adore me plongé dans la vie des habitants de la cité et me sentir oppressé comme eux. A chaque fois, j’ai l’impression que ça pourrait nous arriver un jour ou l’autre, et qu’on aura les mêmes problèmes (enfin d’ici là je ne serai plus de ce monde), qu’il faudra faire une révolution et se battre. Ca fait ressortir mon coté guerrière ! Enfin, tout ça pour dire que j’adhère totalement à la dystopie !

La suite de roman est stressante, j’avais envie d’en savoir toujours plus sur les nouvelles rencontres des deux personnages. J’ai beaucoup apprécie leurs vie sur le camp, les révélations faite sur la Cité et sur les Maudits, je ne m’y attendais pas. La fin est parfaite, ça donne envie de lire la suite (s’il y en a une) et de voir la vie d’Evie et Raffy dans une autre Cité.

 

J’ai apprécie tout les personnages. Evie est très émotive, elle change toujours d’avis et c’est un peu ce qui m’a énervé chez elle. Malgré ça, j’ai apprécie son histoire avant la Cité. Raffy et Lucas, sont très différents, j’ai aimé les deux, même si j’ai une préférence pour Raffy qui à un peu plus de caractère. J’ai surtout apprécie Linus, sa force, ses secrets m’ont donné envie d’en savoir toujours plus. Le seul personnage qui m’a dégouté est la mère d’Evie, je comprends qu’elle est envie de fuir, ça mère est vraiment désagréable.

 

Bref, ce roman est superbe ! J’aime beaucoup la plume de l’auteur, l’histoire est magnifiquement raconté et j’ai hâte que la suite sorte en France. Je le conseille à tout ce qui aime la dystopie.

 


 

note-copie-1 : 9/10

coupdecoeur

Publié dans Dystopie

Commenter cet article

o-read-or-dead-o 09/08/2012 16:38


Tu me donne très envie de lire ce livre surtout que j'adore ce genre d'histoire

prefer-books 07/08/2012 15:19


J'aimerai beaucoup tenter ce roman ! La déclaration de cette auteure m'a juste souflée ! j'avais adoré son écriture donc ce roman me tente vraiment beaucoup ^^

Splendide-books 07/08/2012 15:16


Franchement je pense qu'il pourrait me plaire, mais ça m'etoonerais que je l'achete ^^

o-read-or-dead-o 07/08/2012 14:13


Moi qui adore la dystopie je ne peux que le lire^^


En tout cas ton avis est très encourageant

julianany 07/08/2012 12:03


j'ai entendu pas mal d'avis mitigés sur ce livre, je ne sais pas si je le lirai mais j'ai beaucoup aimé La déclaration de cette auteur.